Gun paint job « Spécial Opération » Tippmann Phénom custo M4A1

Revêtant ma tenue multicam pour chaque opération et entrainement, et afin de mettre en pratique les bases du FFOMECBLOT, je me suis décidé à camoufler mon lanceur Tippmann Phénom customisé en M4A1.
Après de nombreuses recherches sur le net, et avec le soucis d’avoir une certaine uniformité avec ma tenue multicam, je me suis laissé tenté par une peinture vieilli (prématurément) coloris désert. La particularité de ce style de peinture c’est qu’il faut lui donner un aspect usé, comme si le lanceur avait fait plusieurs opérations extérieures en Afghanistan ou autres pays chaud… Je profite d’une commande groupée de ma team pour acheter 2 bombes de peintures spéciales camouflages de la marque « Sniper Paint » en couleur désert pour la modique somme de 3,99 euros les 150ml. Je table sur 2 bombes pour être sur d’en avoir assez.
Je vous propose de suivre en image les différentes étapes de mon travail.

Tout d’abord j’ai effectué le démontage complet de mon lanceur en mettant de côté les pièces dont je ne voulais pas peindre. J’ai retiré les protèges rails magpuls, et la chaussette caoutchouc de la poignée, j’en ai profité pour retiré l’interne.

1

Une fois le démontage effectué passage de toutes les pièces à l’acétone pour dégraisser les restes de peinture et autres graisses. Pour cela je me suis servi d’un pinceau afin de bien passer dans les moindres recoins.

2

Ensuite, j’ai couvert à l’aide de scotch d’électricien les parties que je ne voulais pas peindre, comme le filetage des canons, le piston du cyclone. J’ai bourré de papiers style essuie tout l’intérieur du lanceur et du cyclone afin de les protéger de la pulvérisation de la bombe de peinture.

3

J’ai fixé des clous de 100mm sur une planche en bois qui va me servir de support et tenir les pièces à peindre en position verticale.

4

Après avoir bien agitée les bombes de peintures je me lance… Effectuer des passages en une seule fois (ne pas faire d’aller retour en pulvérisant) sans trop charger la première fois. L’avantage de cette peinture est sa rapidité de séchage. Je laisse néanmoins la nuit entière de séchage avant de continuer…

5

6

Prochaine étape le vieillissement prématuré de votre travail. Pour cela je me suis servi d’une brosse à dent, d’une éponge métallique, de papier de verre et de l’acétone. Généralement cette usure s’obtient après des mois d’utilisation intensive dans des conditions difficiles, mais pour moi cela va devoir se faire en quelques minutes dans mon garage.

7

Les traces d’usure doivent se trouver logiquement sur les parties du lanceur en mouvement comme le sélecteur de tir, le chargeur, le bouton d’éjection du chargeur, mais également les parties en contact avec les mains, comme la poignée, la carcasse, le garde main, ainsi que les pièces en frottement avec les vêtements ou autres végétaux….

8

9

10

11

Le rendu final est satisfaisant, et convient à mes attentes. Le gros avantage de cette peinture usée, c’est que je n’ai plus peur de faire frotter le lanceur par terre ou dans les branches, puisque toutes traces d’usures supplémentaires ne pourront que coller encore plus avec la réalité et le résultat escompté..

12

Les points positifs :

– Le look

– Prix de revient intéressant

–  La facilité et la rapidité

– Possibilité de revenir au noir d’origine en nettoyant à l’acétone toute les pièces

–  Possibilité de s’adapter à son environnement rapidement car la peinture sèche assez rapidement.

Les points négatifs :

– Je cherche encore….

Pas de commentaires

Poster une réponse

Image CAPTCHA

*

Copyright © Delta Corp 2013